Comment votre cheval transpire-t-il ?

Rubrique: le cheval en détail

 

transpiration

Comment votre cheval transpire-t-il ? Votre cheval transpire peu ou beaucoup ? Souvent ou pas ?

 

Que l’on soit cavalier amateur ou professionnel, ces questions méritent notre attention.

En forme, un cheval produit idéalement une sueur claire sur tout le corps. Inversement, une écume mousseuse et épaisse révèle la présence de protéines qui signifie une situation de stress pour le cheval ou de surchauffe.

 

Une transpiration sous forme d’écume mousseuse ne dissipe pas la chaleur aussi efficacement qu’une sueur claire et crée un mauvais équilibrage des sels minéraux. Les réserves de sels minéraux sont normalement évacuées par la sueur et réapprovisionnées par l’alimentation.

 

Donc une transpiration écumeuse peut engendrer un affaiblissement du cheval, une fatigue et même une très mauvaise récupération après un exercice de base.

 

Après l’exercice, vérifier :

 

Qu’il transpire partout ou dans une zone localisée du corps ?

Un cheval doit transpirer modérément (pas excessivement) jusqu’à ce que le travail finisse.

 

Le temps entre le début du travail et le moment où il commence à suer ?

Un cheval en bonne condition physique et en bonne santé commence à transpirer assez rapidement après le début de la séance de travail (15 à 20 minute d’un vrai travail)

 

Transpire-t-il encore après la fin du travail ?

Si oui, il a peut-être tendance à surchauffer car il devrait cesser de transpirer et la température de surface de son corps  doit revenir à la normale après quelques minutes.

 

 

 

 

 

 

Vous désirez réagir? Publiez ici votre commentaire